Les Soldes

  • Publié par Chrystelle Mercier

Créés à la fin des années 1800, les soldes rythment aujourd’hui les achats des consommateurs français deux fois par an.

Mais d’où vient cette tradition et quelles sont ses particularités ?

Les Soldes

 

L'histoire des soldes, une tradition bien française

On pourrait croire que le nom “solde” tient son origine du participe passé “sold” du verbe “to sell”, qui signifie “vendre” en anglais. Eh bien, absolument pas.

Le solde était un coupon de tissu invendu et qui, de fait, valait à peine un “sou”. Ce nom donné au coupon invendu fait également référence à la “solde” du soldat, qui était déjà réputée comme bien faible au regard du travail accompli et du service rendu. Solde est donc un nom masculin dérivé de ces deux termes.

C’est sa forme plurielle, les soldes, qui passera ensuite dans le langage courant.

En 1830, Simon Mannoury, Normand et visionnaire, décide de se rendre à Paris pour y ouvrir sa boutique d’étoffes et de confection : Au Petit Saint Thomas. Très vite, il instaure de nouveaux services, inédits à cette époque : libre circulation dans les rayons et vente par correspondance, notamment. Pour développer sa boutique, il propose de plus en plus de produits, avec une saisonnalité. C’est ainsi qu’il se retrouve rapidement avec des produits invendus alors que les produits de la nouvelle saison affluent. C’est alors qu’il a l’idée de casser les prix des invendus de la saison précédente pour les vendre et faire de la place pour les produits de la nouvelle saison. Les soldes étaient nés. Le concept sera ensuite popularisé par Aristide Boucicaut, ancien employé de Mannoury, lorsqu’il sera à la tête de l’établissement “Au Bon Marché”.

Le terme de “soldes” sera quant à lui définitivement adopté en 1962.

 

Les particularités qui définissent les soldes

Contrairement aux promotions, les soldes sont strictement encadrés. 

Une première loi définit les contours des soldes, alors connus sous le nom de “vente au déballage” en 1906.

En 1962, la loi se fait plus précise et c’est en 1996 qu’est instaurée la réglementation actuellement suivie pour la pratique des soldes.

Voici les caractéristiques des soldes :

  • ils sont accompagnés ou précédés de publicité ;
  • ils concourent à l'écoulement accéléré de marchandises en stock dont des exemplaires ont été proposés à la vente et payés depuis au moins un mois à la date de début de la période de soldes considérée ;
  • ils comportent une annonce de réduction de prix (qui peut aller jusqu'à une revente à perte) dans la limite du stock à écouler ;
  • ils sont pratiqués pendant des périodes fixes de six semaines (soldes d'été et d'hiver). Hormis pour les ventes à distance, des dates différentes sont prévues dans certains départements pour tenir compte d’une forte saisonnalité des ventes ou d’opérations commerciales menées dans des régions frontalières.

Il est également précisé sur le site gouvernemental que, “en dehors des périodes légales de soldes, les commerçants peuvent organiser des opérations commerciales pour déstocker, en annonçant des réductions, sous réserve qu’ils n’utilisent pas le mot « soldes » et qu’ils respectent la législation sur l’interdiction de revente à perte.”

La période légale des soldes est en effet le seul moment où la vente à perte est tolérée.

 

Les soldes, un encouragement à la surconsommation ?

Les soldes, c’est, pour certains, l’occasion de faire de bonnes affaires en achetant à moindre coût des produits pour la saison suivante. D’autres y voient un phénomène d’incitation à la surconsommation.

Là encore, tout est affaire de discernement et de mesure.

Voici quelques conseils pour bien profiter des soldes :

  • établissez à l’avance une liste de vos besoins et n’achetez pas en dehors de cette liste
  • repérez les prix des produits en amont, comparez via les moteurs de recherche sur Internet, afin de vous assurer de la réalité de la réduction affichée au moment des soldes
  • évitez les soldes du type : “2 achetés, le 3ème offert” si vous n’aviez prévu d’acheter qu’un seul article. A moins d’avoir l’occasion d’offrir les articles supplémentaires à quelqu’un qui en aura l’usage, deux articles sur les trois ne vous serviront pas et ce sera donc une fausse bonne affaire pour vous… et pour la planète, car la production de la saison prochaine sera calculée sur la base des ventes réalisées cette saison-ci…
  • n’achetez pendant les soldes que les produits saisonniers : vêtements d’hiver ou d’été, fin de séries...

Chez Shizeneo, nous ne vendons pas de produits saisonniers. Par conséquent, nous ne proposons pas de soldes. Nous sommes par contre ravies de vous proposer des promotions tout au long de l’année pour nous adapter à vos besoins et aux stocks de nos petits fabricants.

Sourceseconomie.gouv.fr

Tags: Soldes
Partager:

précédent

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés